Camille Salinesi - Développement durable et Innovation logicielle

11:00
Thursday
5
Jul
2018
Organized by: 
FR INNOVACS
Speaker: 
Camille Salinesi, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Detailed information: 

Camille Salinesi est Professeur à l´Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, où il dirige depuis Janvier 2010 le Centre de Recherche en Informatique. Il y mène ses recherches sur la thématique de l'Ingénierie des Exigences

Abstract: 

Dans son article « The Economics of the Coming of Spaceship Earth » (1966), Kenneth Boulding écrivait « Les systèmes peuvent être ouverts ou fermés au regard d’un certain nombre d’entrées et de sorties. Trois classes importantes d’entrées/sorties sont la matière, l’énergie et l’information ». Cette classification est alors utilisée pour analyser divers systèmes tels que les sociétés humaines, l’économie mondiale, ou même le corps humain. En réalité, on peut aussi considérer la production de Systèmes d'Information comme un système global, qui mobilise ses propres entrées/sorties de matière, d’énergie et d’information. Or si l’énergie et la matière font l’objet de nombreuses études relatives à la durabilité, l’infirmation et les systèmes d’information sont un angle moins fréquent. Il est pourtant parfaitement légitime, et même évident, de s’interroger sur les effets que peut avoir l’ingénierie des Systèmes d’Information sur leur perdurabilité, et de chercher à explorer l’articulation entre les démarche d’innovation employées lors de la construction de Systèmes d’Information et la question de la durabilité.

En réalité, l’innovation est une dimension critique de l’Ingénierie des Systèmes d’Information. La démarche est conceptuelle, et de nombreuses méthodes, techniques et outils ont été inventés pour aider à cette ingénierie. Mais quelle est l’interaction entre ces 3 éléments? Le « Green IT » est-il la bonne approche? Quelle question la durabilité pose t’elle aux démarches de conception des Systèmes d'Information? Est-ce qu’il suffit de définir les buts et les exigences de durabilité des Systèmes d’Information ou s’agit-il plutôt de comprendre les besoins de toutes les parties prenantes, dans l’espace et dans le temps? Et comment ces interactions peuvent elles alimenter une réflexion plus large sur l’articulation entre durabilité et innovation?

L’exploration de ces questions amène rapidement à un écueil : si des pistes intéressantes sont très nombreuses, et aucune ne s’impose. Une réponse tautologique s’impose néanmoins : la durabilité étant la qualité consubstantielle de toute innovation, il ne peut y avoir d’innovation en matière de Système d’Information que si elle est durable. De cette réponse découle une double articulation entre innovation et durabilité que nous étudierons en nous appuyant sur l’exemple de la construction des Systèmes d’Information.