Aurélien Tabard - Des outils interactifs pour faciliter exploration et itérations dans les sciences de la vie

16:00
Mercredi
1
Fév
2012
Organisé par : 

Céline COUTRIX

Intervenant : 

Aurélien Tabard

Information détaillée : 

Mercredi 1er fevrier a 16h, à l’aquarium (rdc Bat B sur le Campus), présentation d’ Aurélien Tabard :

Des outils interactifs pour faciliter exploration et itérations dans les sciences de la vie.

Une version préliminaire de cette présentation est disponible en anglais ici

Biographie d’Aurélien Tabard :

Ma recherche se concentre sur la manière dont les technologies de l’information (re)définissent les pratiques de recherche particulièrement dans les sciences de la vie. Comme post doc à l’IT University de Copenhague, j’étudie les outils interactifs innovants pour le laboratoire du futur. Mon intérêt principal se porte sur la façon de permettre des itérations plus rapides et des transitions plus fluides entre les phases d’idéation/formulation d’hypothèse, d’expérimentation et d’analyse. Durant ma thèse à l’Université Paris Sud et l’INRIA j’ai étudié les pratiques réflexives des chercheurs en biologie, proposé des outils pour les favoriser et aider les chercheurs à faire sens de leurs activités sur de longues périodes temporelles.

Plus d’information sur www.tabard.fr

Résumé : 

Le développement de l’informatique dans les laboratoires de science de la vie, combiné à l’émergence de nouveaux domaines tels que la biologie synthétique a bouleversé les méthodes de recherche. Dans cette présentation, j’illustrerai quelques-uns des changements en cours ainsi que les défis et opportunités qu’ils présentent pour la recherche interaction homme machine. Pour appuyer ces propos, je présenterai des systèmes sur lesquels j’ai travaillé : un cahier de laboratoire hybride papier/numérique, une paillasse (table) de la laboratoire interactive ou encore des systèmes de distribution de calculs et de capteurs. Je conclurai sur le déploiement de ces systèmes dans des laboratoires de biologie, ce que nous avons appris de leur utilisation, notamment sur la co-évolution entre pratiques d’utilisation et technologies, ainsi que les conséquences pour la recherche en IHM, interaction tangible et ubicomp.