Modèle de communication affective pour Agent Conversationnel Animé, basé sur des facettes de personnalité et des buts de communication "cachés"

Mardi
13
Mar
2012
Organisé par : 

Michelle Leonhardt

Intervenant : 

Michelle Leonhardt (MAGMA & Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Brésil)

Équipes : 
Mots clés : 
Information détaillée : 
  • Thèse réalisée en co-tutelle
    • Université de Grenoble (Sylvie Pesty)
    • et Universidade Federal do Rio Grande do Sul (Rosa Vicari)
  • Soutenance dans l’auditorium vert de l’ Instituto de Informática - Universidade Federal do Rio Grande do Sul Av. Bento Gonçalves, 9500 - Campus do Vale - Bloco IV, Bairro Agronomia à Porto Alegre Rio Grande do Sul 91.509-900 Brasil
  • Composition du jury :
    • Marcia Cristina MORAES : Faculdade Informática, Pontificia Universidade Catolica do Rio Grande do Sul, Rapporteur
    • Dominique DUHAUT : Université de Bretagne Sud, Rapporteur
    • Eliseo Berni REATEGUI : Informática na Educação, Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Examinateur
    • Patrick REIGNIER : ENSIMAGExaminateur
    • Sylvie PESTY : Université Pierre Mendès France, Codirecteur de thèse
    • Rosa VICARI : Instituto de Informática, Universidade Federal do Rio Grande do Sul,Codirecteur de thèse
Résumé : 

Les Agents Conversationnels Animés (ACA) sont des personnages virtuels interactifs et expressifs, dont l’aspect est très souvent « humain » exploitant différentes modalités telles que la face, le langage, les gestes, le regard ou encore la prosodie de la voix. Le but est qu’ils s’expriment en langage naturel et puissent dialoguer avec des interlocuteurs humains. Pour développer un ACA, il faut d’abord comprendre que des aspects tels que la personnalité, les émotions et l’apparence sont extrêmement importants. Le travail qui est présenté dans cette thèse a pour objectif d’augmenter l’acceptabilité et la crédibilité des agents au moyen de la personnalité, considérée comme une notion centrale à l’interaction ACA-humain. On propose un modèle qui dote l’ACA de facettes de personnalité et de buts de communication « cachés » et qui module ainsi ses actions conversationnelles. Ce travail présente également une application de jeu de type “puzzle”, intégrant un ACA doté de facettes de personnalité et de buts « cachés », qui a servi de support à plusieurs expérimentations et à l’évaluation du modèle proposé.

Mots-clés : Agents Conversationnels Animés, Informatique Affective, Systèmes Tuteurs Intelligents