Bassem Debbabi - Cube: a Decentralised Architecture-based Framework for Software Self-management

09:30
Mardi
28
Jan
2014
Lieu : 
Organisé par : 

Bassem Debbabi

Intervenant : 

Bassem Debbabi

Équipes : 
Mots clés : 
Information détaillée : 

- Thèse préparée au sein de l’équipe ADELE du Laboratoire d’Informatique de Grenoble

- Lieu de soutenance : amphithéâtre F018 de l’UFR IM²AG au 60 avenue de la Chimie, Domaine Universitaire de Saint-Martin-d’Hères, Grenoble.

- Jury :

  • M. Giuseppe VALETTO, Professeur à la Fondazione Bruno Kessler, Italy, Rapporteur
  • M. François TAIANI, Professeur à l’Université de Rennes 1 / ESIR, Rapporteur
  • M. Ioannis PARISSIS, Professeur à Grenoble-INP, Examinateur
  • Mme Salima HASSAS, Professeure à l’Université Claude Bernard Lyon 1, Examinatrice
  • Mme Catherine HAMON, Ingénieur de recherche à Orange Labs Meylan, Invitée
  • Mme Ada DIACONESCU, Maitre de Conférences à Télécom ParisTech, Co-Directrice
  • M. Philippe LALANDA, Professeur à l’Université de Grenoble, Directeur
Résumé : 

Durant ces dernières années, nous avons assisté à une forte émergence de nouvelles technologies et environnements informatiques tels que le cloud computing, l’informatique ubiquitaire ou les réseaux de capteurs. Ces environnements ont permis d’élaborer de nouveaux types d’applications avec une forte valeur ajoutée pour les usagés. Néanmoins, ils ont aussi soulevés de nombreux défis liés notamment à la conception, au déploiement et à la gestion de cycle de vie des applications. Ceci est dû à la nature même de ces environnements distribués, caractérisés par une grande flexibilité, un dynamisme accru et une forte hétérogénéité des ressources.

L’objectif principal de cette thèse est de fournir une solution générique, réutilisable et extensible pour l’auto-gestion de ces applications. Nous nous sommes concentrés sur la fourniture d’un support logiciel permettant de gérer à l’exécution les architectures et leur cycle de vie, notamment pour les applications à base de composants s’exécutant dans des environnements dynamiques, distributes et à grande échelle. De façon à atteindre cet objectif, nous proposons une solution synergique – le framework Cube – combinant des techniques issues de domaines de recherche adjacents tels que l’auto-organisation, la satisfaction de contraintes, l’auto-adaptation et la reflexion fondée sur les modèles architecturaux.

Dans notre solution, un ensemble de gestionnaires autonomiques décentralisés s’auto-organise de façon à construire et gérer une application cible en s’appuyant sur une description partagée des buts de l’application. Cette description formelle, appelé Archetype, prend la forme d’un graphe orienté exprimant les différents éléments de l’architecture et un ensemble de contraintes. Un prototype du framework Cube a été implanté dans le domaine particulier de la médiation. Des expériences ont été conduites dans le cadre de deux projets de recherché nationaux : Self-XL et Medical. Les résultats obtenus démontrent la validité de notre approche pour créer, réparer et adapter des applications à base de composants s’exécutant dans des environnements distribués, dynamiques et hétérogènes.