Benoît Vettier - Suivi de l’Activité Humaine par Hypothèses Multiples Abductives

10:30
Mardi
24
Sep
2013
Organisé par : 

Benoît Vettier

Intervenant : 

Benoît Vettier

Équipes : 
Information détaillée : 

Lieu de soutenance : amphithéatre du CTL

Membres du jury :

  • René Mandiau - Université de Valenciennes - Rapporteur
  • Olivier Boissier - Ecole des Mines de Saint-Etienne - Rapporteur
  • Pierre Baconnier - Université Joseph Fourier - Examinateur
  • Monique Thonnat - INRIA - Examinatice
  • Patrick Reignier - INRIA - Examinateur
  • Catherine Garbay - CNRS - Directrice de thèse

Pot de thèse : salle Türing du centre Equation 4.

Résumé : 

Ces travaux traitent du suivi de l’activité humaine à travers l’analyse en temps réel de signaux physiologiques et d’accélérométrie. Il s’agit de données issues de capteurs ambulatoires ; elles sont bruitées, ambiguës, et ne représentent qu’une vision incomplète de la situation. De par la nature des données d’une part, et les besoins fonctionnels de l’application d’autre part, nous considérons que le monde des possibles n’est ni exhaustif ni exclusif, ce qui contraint le mode de raisonnement. Ainsi, nous proposons un raisonnement abductif à base de modèles interconnectés et personnalisés. Ce raisonnement consiste à manipuler un faisceau d’hypothèses au sein d’un Cadre dynamique de contraintes, venues tant de l’observateur (en termes d’activités acceptables) que d’exigences non-fonctionnelles, ou portant sur la santé du sujet observé. Le nombre d’hypothèses étudiées à chaque instant est amené à varier, par des mécanismes de Prédiction-Vérification ; l’adaptation du Cadre participe également à la mise en place d’un pilotage sensible au contexte.

Nous proposons un système multi-agent pour représenter ces hypothèses ; les agents sont organisés autour d’un environnement partagé qui leur permet d’échanger l’information. Ces échanges et, de manière générale, la détection des contextes d’activation des agents, sont régis par des filtres qui associent une action à des conditions. Le mode de raisonnement et l’organisation de ces agents hétérogènes au sein d’un cadre homogène confèrent au système expressivité, évolutivité et maîtrise des coûts calculatoires. Une implémentation utilisant des données réelles permet d’illustrer les qualités de la proposition.