Colin Aygalinc - Un modèle à composant pour la gestion de contextes pervasifs orientés service

10:00
Lundi
18
Déc
2017
Organisé par : 
Colin Aygalinc
Intervenant : 
Colin Aygalinc
Équipes : 
Information détaillée : 

 

Jury :

Olivier Barais, professeur, Université de Rennes 1 - Rapporteur
Philippe Roose, maître de conférences, Université de Pau et des Pays de l’Adour  - Rapporteur
Claudia Roncancio, professeur, Grenoble INP - Examinatrice
Ada Diaconescu, maître de conférences, Telecom ParisTech - Examinatrice
Philippe Lalanda, professeur, Université Grenoble Alpes - Directeur de thèse
German Vega, ingénieur de recherche, CNRS - Co-encadrant

 

Résumé : 

L'informatique pervasive promeut une vision d'un cadre dans lequel un patchwork de ressources hétérogènes et volatiles est intégré dans les environnements du quotidien. Ces ressources, matérielles ou logicielles, coopèrent de manière transparente, souvent aux travers d'applications, pour fournir des services à haute valeur ajoutée adaptés à chaque utilisateur et son environnement, grâce à la notion de contexte. Ces applications sont déployées dans un large spectre d'environnements d'exécution, allant d'infrastructures distantes de Cloud Computing jusqu'au plus près de l'utilisateur dans des passerelles Fog Computing ou directement dans les capteurs du réseau. Dans ces travaux, nous nous intéressons spécifiquement au module de contexte d'une plateforme Fog Computing. Pour faciliter la conception et l'exécution des applications Fog Computing, une approche populaire est de les bâtir au-dessus d'une plateforme adoptant l'architecture à service, ce qui permet de réduire leur complexité et simplifie la gestion du dynamisme. Dans nos travaux, nous proposons d'étendre cette approche en modélisant le contexte comme un ensemble de descriptions de services, disponible à la conception, et exposé dynamiquement par le module de contexte à l'exécution, selon les besoins des applications et l'état de l'environnement. Ce module est programmé à l'aide d'un modèle à composant spécifique. L'unité de base de notre modèle à composant est l'entité de contexte, qui est composée de modules hautement cohérents implémentant distinctement les spécifications des services proposés par l'entité de contexte. Ces modules peuvent décrire de manière simple leur logique de synchronisation avec les sources de contexte distantes grâce à un langage dédié à ce domaine. A l'exécution, les instances d'entitées de contexte sont rendues introspectables et reconfigurables dynamiquement, ce qui permet, grâce à un manager autonomique externe, de veiller à la satisfaction des besoins des applications. Nous avons développé une implémentation de référence de ce modèle à composant, nommée CReAM, qui a pu être utilisée dans la passerelle domotique iCASA, développée en partenariat avec Orange Labs.