Dimitri Masson - Inspirez ! Explorez ! Soutien à la créativité en conception d’interfaces homme-machine

09:00
Jeudi
25
Sep
2014
Organisé par : 

Dimitri Masson

Intervenant : 

Dimitri Masson


Information détaillée : 

- Lieu de soutenance :  amphithéâtre de la Maison des Sciences de l'Homme-Alpes

- Jury  :

  • Mme Stéphanie BUISINE,  EI.CESI Paris-Nanterre, Rapporteur
  • M. Gilbert COCKTON,  Northumbria University, Rapporteur
  • Mme Julie DUGDALE,  Université Pierre Mendès France, Examinateur
  • M. Patrick GIRARD, Université de Poitiers, Examinateur
  • M. Davy MONTICOLO,  Université de Lorraine, Examinateur
  • M. Jean VANDERDONCKT,  Université Catholique de Louvain, Examinateur
  • Mme Gaëlle CALVARY,  Grenoble INP, Directeur de thèse
  • M. Alexandre DEMEURE,  Université Joseph Fourier, Co-Encadrant
Résumé : 

Ma thèse s’inscrit dans le domaine de l’ingénierie de l’interaction homme-machine. Elle traite de la conception d’interfaces hommes machine (IHM). La créativité n’y est souvent considérée que de manière marginale. Pourtant l’effervescence technologique et la diversité résultante des contextes d’usage appellent à de plus en plus de créativité. Ma thèse soutient le principe que l’innovation passe par l’application de processus créatifs. Dès lors, le défi est de savoir explorer largement et efficacement l’espace de conception dès les phases amont du processus. Il convient donc d’intégrer et d’enseigner la créativité dans les processus de conception d’IHM, en particulier pour les concepteurs débutants.

Ce positionnement sur le sujet provient d’une double approche : d’une part théorique, avec un état de l’art explorant les dimensions de la créativité et les outils informatiques de support à la créativité ; d’autre part empirique, avec quatre mises en pratique de la créativité dans des domaines de conception différents comme l’architecture, la conception de produit et la conception de systèmes interactifs. Je construis ma contribution sur les principes suivants : (1) la créativité n’est pas réservée à une élite, mais peut être travaillée et renforcée par des outils informatiques ; (2) ces outils doivent soutenir la motivation, la recherche d’inspiration, l’exploration en largeur, et les connaissances relatives au domaine et aux processus de conception.

Selon une démarche réflexive, j’applique ces mêmes principes dans ma thèse. Je propose une exploration en largeur du support à la créativité via cinq contributions logicielles complémentaires : Maestro et Bank pour la capitalisation des connaissances ; WebGallery, BrianStorming et Magellan pour l’inspiration et l’exploration de l’espace de conception. Plus précisément, Maestro traite de la capitalisation des processus de conception tandis que BANK assure la structuration et la capitalisation des connaissances en IHM via un graphe de modèles. WebGallery est une galerie de sites web pour inspirer les concepteurs : je conduis une expérimentation sur la perception humaine du style d’un site web. BrianStorming est un assistant au brainstorming  : il fournit des suggestions pendant une séance de brainstorming électronique. Magellan est un environnement interactif à base d’algorithmes génétiques qui génèrent et transforment automatiquement des IHM pou!
 r un problème de conception donné.

Par ce positionnement et ces contributions logicielles, l’ordinateur change de statut : de simple outil, il devient un concepteur assistant, partenaire du processus de créativité.