Gianluca Barbon - Débogage de Modèles Comportementaux par Analyse de Contre-exemple

14:00
Vendredi
14
Déc
2018
Intervenant : 
Gianluca Barbon
Équipes : 
Mots clés : 
Information détaillée : 

 

Jury :

Gwen Salaun, professeur, Communauté Université Grenoble Alpes, directeur de thèse
Olga Kouchnarenko, professeure, Université de Franche-Comté, rapporteure
Francisco Durán, professeur, Universidad de Málaga, rapporteur
Stefan Leue, professeur, University of Konstanz, examinateur
Roland Groz, professeur, Grenoble INP, examinateur
Vincent Leroy, ingénieur, Google, examinateur

 

Résumé : 

Le model checking est une technique établie pour vérifier automatiquement qu’un modèle vérifie une propriété temporelle donnée. Lorsque le modèle viole la propriété, le model checker retourne un contre-exemple, i.e., une séquence d’actions menant à un état où la propriété n’est pas satisfaite. Comprendre ce contre-exemple pour le débogage de la spécification est une tâche compliquée pour plusieurs raisons: (i) le contre-exemple peut contenir un grand nombre d’actions; (ii) la tâche de débogage est principalement réalisée manuellement; (iii) le contre-exemple n’indique pas explicitement la source du bogue qui est caché dans le modèle; (iv) les actions les plus pertinentes ne sont pas mises en évidence dans le contre-exemple; (v) le contre-exemple ne donne pas une vue globale du problème. 

Ce travail présente une nouvelle approche qui rend plus accessible le model checking en simplifiant la compréhension des contre-exemples. Notre solution vise à ne garder que des actions dans des contre-exemples pertinents à des fins de débogage. Pour y parvenir, on détecte dans les modèles des choix spécifiques entre les transitions conduisant à un comportement correct ou à une partie du modèle erroné. Ces choix, que nous appelons neighbourhoods, se révèlent être de grande importance pour la compréhension du bogue à travers le contre-exemple. Pour extraire de tels choix, nous proposons deux méthodes différentes. La première méthode concerne le débogage des contre-exemples pour la violations de propriétés de sûreté. Pour ce faire, elle construit un nouveau modèle de l’original contenant tous les contre-exemples, puis compare les deux modèles pour identifier les neighbourhoods. La deuxième méthode concerne le débogage des contre-exemples pour la violations de propriétés de vivacité. À partir d’une propriété de vivacité, elle étend le modèle avec des informations de préfixe / suffixe correspondants à cette propriété. Ce modèle enrichi est ensuite analysé pour identifier les neighbourhoods. 

Un modèle annoté avec les neighbourhoods peut être exploité de deux manières. Tout d’abord, la partie erronée du modèle peut être visualisée en se focalisant sur les neighbourhoods, afin d’avoir une vue globale du comportement du bogue. Deuxièmement, un ensemble de techniques d’abstraction que nous avons développées peut être utilisé pour extraire les actions plus pertinentes à partir de contre-exemples, ce qui facilite leur compréhension. Notre approche est entièrement automatisée par un outil que nous avons implémenté et qui a été validé sur des études de cas réels dans différents domaines d’application.