Laure Martins-Baltar - Plasticité des Interfaces Homme-Machine : concilier Variabilité du contexte et Stabilité de l'interface à travers le concept de Perle

14:00
Jeudi
25
Sep
2014
Organisé par : 

Laure Martins-Baltar

Intervenant : 

Laure Martins-Baltar


Information détaillée : 

- Lieu de soutenance :  amphithéâtre de la Maison des Sciences de l'Homme-Alpes

- Jury :
  • M. Christophe KOLSKI, Université de Valenciennes, Rapporteur
  • M. Jean VANDERDONCKTI, Université catholique de Louvain, Rapporteur
  • M. Christian BASTIENI, Université de Lorraine, Examinateur
  • M. Laurent D'ORAZIO, Université Blaise Pascal, Examinateur
  • Mme Audrey SERNA, INSA Lyon, Examinateur
  • Mme Christine VERDIER, Université Joseph Fourier, Examinateur
  • Mme Gaëlle CALVARY, Grenoble INP, Directeur de thèse
  • M. Yann LAURILLAU, Université Pierre-Mendès-France, Co-Encadrant
 
Résumé : 
Ma thèse s’inscrit dans le domaine de l’ingénierie de l’Interaction Homme-Machine. Elle traite de la plasticité des Interfaces Homme-Machine (IHM), c’est-à-dire de la capacité d’adaptation des IHM à leur contexte d’usage dans le respect de leur qualité pour l’humain. Avec les évolutions technologiques, les contextes d'usage en termes d'utilisateur, de plateforme et d'environnement se diversifient et changent dynamiquement au fil de l'interaction. Cette variabilité complexifie l'ingénierie de l'interaction homme-machine, notamment par le paradoxe qu'elle pose entre, d'une part profiter de cette variabilité nouvelle, et d'autre part assurer une certaine stabilité à l'utilisateur. Il apparaît alors nécessaire de donner de la hauteur à la définition classique du contexte en la restructurant autour de trois dimensions fondamentales < Hommes, Espaces, Temps >, offrant ainsi des bases propices à un raisonnement sur la variabilité, portée par le Temps, et la stabilité trouvant ses repères dans l'Espace.
 
Nous proposons une nouvelle génération d'IHM, les IHM perlées, fondées sur le concept de Perle. Informellement, la Perle est un point de vue sur le contexte d'usage, rendant ainsi observable sa variabilité, c’est-à-dire son évolution dans le temps et l'espace, tout en garantissant de la stabilité à l’utilisateur. Formellement, la Perle est une hyper-arête de l'hypergraphe qui structure l’ensemble des entités pivots < Acteurs, Données, Services > disponibles pour la réalisation de la tâche de l’utilisateur. La conception d'une IHM Perlée s'appuie sur le processus de visualisation, permettant la représentation du contexte d’usage dans l'IHM métier.
 
Dans ma thèse, le concept est illustré et validé dans le domaine de  la gastroentérologie.