Lauren Thévin - Un système-multi agent normatif pour le soutien évaluatif à la collaboration humain-machine : application à la gestion de crise

13:30
Lundi
12
Déc
2016
Organisé par : 
Lauren Thévin
Intervenant : 
Lauren Thévin
Équipes : 
Mots clés : 
Information détaillée : 

La soutenance sera suivie d'un pot de thèse dans les salles de séminaire. Afin de m'organiser au mieux, vous pouvez indiquer votre venue dans ce doodle : http://doodle.com/poll/zik4r2y39tuyfi9g.

Membres du jury :

  • Julie Dugdale - Directeur de these
  • Catherine Garbay - Codirecteur de thèse
  • Olivier Boissier - Codirecteur de thèse
  • Indira Thouvenin - Rapporteur
  • René Mandiau - Rapporteur
  • Michel Occello - Examinateur
  • Davy Monticolo - Examinateur
  • Pascal Salembier - Examinateur
  • François Giannoccaro, directeur de l'Institut des Risques Majeurs de Grenoble - Invité
Résumé : 

Nous abordons dans cette thèse le problème de la conception d’un système informatique de soutien évaluatif, pour soutenir et évaluer en temps réel l’activité collaborative dans le cas particulier "d'une activité régie par des process issus d'organisations différentes". Nous définissons un process comme un ensemble de règles, de politiques, de plans, de normes ayant pour vocation de guider et de servir de référence à la réalisation d’une activité collaborative. Nous positionnons notre recherche dans le cadre applicatif de l’entrainement à la gestion de crise, et dans le cadre technologique de l’interaction tangible. Pour mettre en place un soutien évaluatif flexible et intelligible, nous proposons un système socio-technique capable d’apporter aux acteurs une conscience organisationnelle partagée et distribuée. Dans ce cadre, trois verrous essentiels sont considérés : (1) représentation et gestion de contextes liés à l’activité soutenue et aux interactions entre acteurs, (2) représentation et gestion des différents process liés à l’activité soutenue et à l’interaction, et (3) articulation entre l'activité soutenue et l'interaction. Pour répondre à ces verrous, nous proposons le système OrA s’appuyant sur trois groupes de principes relatif à l'activité soutenue et à l’interaction : modularité et représentation des process et contextes, gestion autonome et faiblement couplée des process et des éléments de contexte, coordination flexible entre ces mécanismes de gestion de process et de contextes. Ces principes sont mis en oeuvre au sein d’un système informatique s’appuyant sur les modèles des collecticiels, et en particulier CLOVER, des modèles de traces, des systèmes multi-agents normatifs. Ce système est évalué en démontrant la possibilité de modéliser les process d’un cas pratique d’exercice de gestion de crise, puis en proposant une utilisation en situation d’un exercice réel d’entrainement à la gestion de crise.