Reinaldo Saavedra - Etayer le travail des élèves avec la plateforme LabBook pour donner davantage de sens aux activités expérimentales réalisées par des élèves de première S

09:30
Jeudi
15
Oct
2015
Organisé par : 
Reinaldo Saavedra
Intervenant : 
Reinaldo Saavedra
Équipes : 
Information détaillée : 

 

Lieu de soutenance :

Salle de conférences du Bâtiment André Rassat
UFR de biologie et de chimie
Bâtiment B
470 rue de la chimie
38400 Saint Martin D'Hères
(Voir infra document joint)

Membres du Jury :

  • Mme Andrée TIBERGHIEN. Directrice de recherche émérite CNRS, Ecole Normale Supérieure de Lyon, rapporteur.
  • Mme Patricia SCHNEEBERGER. Professeure des universités à l’ESPE d’Aquitaine, Université de Bordeaux, rapporteur.
  • M. Jean-Marie BOILEVIN. Professeur des Universités à l’ESPE de Bretagne, Université de Bretagne Occidentale.
  • Mme Patricia MARZIN-JANVIER. Maître de conférences HDR, Université Joseph Fourier, directrice de thèse.
  • Mme Isabelle GIRAULT. Maître de conférences, Université Grenoble Alpes, co-directrice de thèse.
 

 

Résumé : 

Le travail de la thèse porte sur l’analyse d’une activité de conception expérimentale réalisée par des élèves de 1ère S à l’aide d’un EIAH (Environnement Informatique pour l’Apprentissage Humain). Il vise à comprendre les rapports au savoir et à la démarche expérimentale établis par l’élève et l’enseignant face à ce type d’activité. Il s’agit de rendre compte des connaissances mobilisées par les élèves et de mesurer l’influence des supports proposés par un EIAH nommé LabBook. Il s’agit également de décrire la manière dont l’enseignant prend en charge les difficultés rencontrées par les élèves.

 
 
A ce propos, une ingénierie didactique a été modélisée dans le cadre de la Théorie des situations didactiques (Brousseau, 1986). Cette ingénierie est ancrée dans la thématique de la « génétique » et plus précisément dans « l’expression du patrimoine génétique », domaine pour lequel on constate de nombreuses difficultés chez les élèves. Les analyses portent sur les productions des élèves, leurs réponses aux questionnaires (pré-test et post-test) et les interactions enseignant-élève produites tout au long du travail dans la situation.
 
Ce travail a permis de mettre en valeur le rôle de l’élaboration des protocoles expérimentaux dans la modification du système des connaissances des élèves et de l’évolution de leurs connaissances relatives à la notion de gène et l’expression de l’information génétique. Les supports d’étayages implémentés dans LabBook offrent un potentiel aux élèves pour la mise en œuvre de la conception expérimentale. D’ailleurs, divers supports d’étayage ont été mis en place par les enseignants afin de prendre en charge les difficultés rencontrées par les élèves. L’étude de ces supports d’étayages permet d’élaborer des recommandations en vue de faire évoluer la plateforme LabBook et palier aux difficultés d’apprentissage des élèves.

Mots clés : 

Théorie des situations didactiques, EIAH, étayage, conception expérimentale, expression génétique.

 

Document joint :