Sofia Kleisarchaki - Analyse des différences dans le Big Data: Exploration, Explication, Évolution

14:00
Lundi
28
Nov
2016
Organisé par : 
Sofia Kleisarchaki
Intervenant : 
Sofia Kleisarchaki
Équipes : 
Information détaillée : 

 

Membres du Jury :

  • Pr Claudia Roncancio, GRENOBLE INP, présidente
  • Pr Albert Bifet, TELECOM PARISTECH, rapporteur
  • Pr Ingmar Weber, QCRI – QATAR, rapporteur
  • Pr Angela Bonifati, UNIVERSITE DE LYON, examinateur
  • Pr Anne Laurent, UNIVERSITE DE MONTPELLIER, examinateur
  • Pr Ioannis Tsamardinos, UNIVERSITE DE CRETE – GRECE, examinateur
  • Pr Sihem Amer-Yahia, CNRS DELEGATION ALPES, directrice de thèse
  • Pr Vassilis Christophides, UNIVERSITE DE CRETE – GRECE, directeur de thèse
Résumé : 

La Variabilité dans le Big Data se réfère aux données dont la signification change de manière continue. Par exemple, les données des plateformes sociales et les données des applications de surveillance, présentent une grande variabilité. Cette variabilité est dûe aux différences dans la distribution de données sous-jacente comme l’opinion de populations d’utilisateurs ou les mesures des réseaux d’ordinateurs, etc. L’Analyse de Différences a comme objectif l’étude de la variabilité des Données Massives. Afin de réaliser cet objectif, les data scientists ont besoin (a) de mesures de comparaison de données pour différentes dimensions telles que l’âge pour les utilisateurs et le sujet pour le traffic réseau, et (b) d’algorithmes efficaces pour la détection de différences à grande échelle. Dans cette thèse, nous identifions et étudions trois nouvelles tâches analytiques : L’Exploration des Différences, l’Explication des Différences et l’Evolution des Différences.
L’Exploration des Différences s’attaque à l’extraction de l’opinion de différents segments d’utilisateurs (ex., sur un site de films). Nous proposons des mesures adaptées à la com- paraison de distributions de notes attribuées par les utilisateurs, et des algorithmes efficaces qui permettent, à partir d’une opinion donnée, de trouver les segments qui sont d’accord ou pas avec cette opinion. L’Explication des Différences s’intéresse à fournir une explication succinte de la différence entre deux ensembles de données (ex., les habitudes d’achat de deux ensembles de clients). Nous proposons des fonctions de scoring permettant d’ordonner les explications, et des algorithmes qui guarantissent de fournir des explications à la fois concises et informatives. Enfin, l’Evolution des Différences suit l’évolution d’un ensemble de données dans le temps et résume cette évolution à différentes granularités de temps. Nous proposons une approc!
he basée sur le requêtage qui utilise des mesures de similarité pour comparer des clusters consécutifs dans le temps. Nos index et algorithmes pour l’Evolution des Différences sont capables de traiter des données qui arrivent à différentes vitesses et des types de changements différents (ex., soudains, incrémentaux). L’utilité et le passage à l’échelle de tous nos algorithmes reposent sur l’exploitation de la hiérarchie dans les données (ex., temporelle, démographique).
Afin de valider l’utilité de nos tâches analytiques et le passage à l’échelle de nos algo- rithmes, nous réalisons un grand nombre d’expériences aussi bien sur des données synthé- tiques que réelles.
Nous montrons que l’Exploration des Différences guide les data scientists ainsi que les novices à découvrir l’opinion de plusieurs segments d’internautes à grande échelle. L’Explication des Différences révèle la nécessité de résumer les différences entre deux ensembles de donnes, de manière parcimonieuse et montre que la parcimonie peut être atteinte en exploitant les relations hiérarchiques dans les données. Enfin, notre étude sur l’Evolution des Différences fournit des preuves solides qu’une approche basée sur les requêtes est très adaptée à capturer des taux d’arrivée des données variés à plusieurs granularités de temps. De même, nous montrons que les approches de clustering sont adaptées à différents types de changement.