William Delamare - Interaction à distance en environnement physique augmenté

13:00
Lundi
2
Nov
2015
Organisé par : 
William Delamare
Intervenant : 
William Delamare
Équipes : 
Mots clés : 
Information détaillée : 

 

Membres du Jury :

  • Martin Hachet, Chargé de recherche, Inria Bordeaux, rapporteur
  • Géry Casiez, Professeur, Université Lille 1, rapporteur
  • Michel Beaudouin-Lafon, Professeur, Université Paris Sud
  • Radu Daniel Vatavu, Associate Professor, University Stefan cel Mare of Suceava, Roumanie
  • Kris Luyten, Professor, Hasselt University, Belgique
  • Laurence Nigay, Professeur, Université Joseph Fourier, Grenoble, directrice de thèse
  • Céline Coutrix, Chargé de recherche CNRS, Grenoble, co-directrice de thèse
     

 

 

Réalisation technique : Antoine Orlandi | Tous droits réservés - Mi2S
Résumé : 

Nous nous intéressons à l'interaction dans le contexte d'environnements physiques augmentés, plus précisément avec les objets physiques qui les composent. Bien que l'augmentation de ces objets offre de nouvelles possibilités d'interaction, notamment celle d'interagir à distance, le monde physique possède des caractéristiques propres rendant difficile l'adaptation de techniques d'interaction existantes en environnements virtuels. Il convient alors d'identifier ces caractéristiques afin de concevoir des techniques d'interaction à la fois efficaces et plaisantes dédiées à ces environnements physiques augmentés. Dans nos travaux, nous décomposons cette interaction à distance avec des objets physiques augmentés en deux étapes complémentaires : la sélection et le contrôle. Nous apportons deux contributions à chacun de ces champs de recherche. Ces contributions sont à la fois conceptuelles, avec la création d'espaces de conception, et pratiques, avec la conception, la réalisation logicielle et l'évaluation expérimentale de techniques d'interaction :

- Pour l'étape de sélection, nous explorons la désambiguïsation potentielle après un geste de pointage à distance définissant un volume de sélection comme avec une télécommande infrarouge par exemple. En effet, bien que ce type de pointage sollicite moins de précision de la part de l'utilisateur, il peut néanmoins impliquer la sélection de plusieurs objets dans le volume de sélection et donc nécessiter une phase de désambiguïsation. Nous définissons et utilisons un espace de conception afin de concevoir et évaluer expérimentalement deux techniques de désambiguïsation visant à maintenir l'attention visuelle de l'utilisateur sur les objets physiques.

- Pour l'étape de contrôle, nous explorons le guidage de gestes 3D lors d'une interaction gestuelle afin de spécifier des commandes à distance. Ce guidage est nécessaire afin d'indiquer à l'utilisateur les commandes disponibles ainsi que les gestes associés. Nous définissons un espace de conception capturant les caractéristiques comportementales d'un large ensemble de guides ainsi qu'un outil en ligne facilitant son utilisation. Nous explorons ensuite plusieurs options de conception afin d'étudier expérimentalement leurs impacts sur la qualité du guidage de gestes 3D.