SARDES - Architecture et construction d’infrastructures logicielles réparties
Ancienne Equipe-projet de recherche commune INRIA et CNRS, Grenoble INP, UGA
Responsable : 
Téléphone/Fax : 
Tel 04.76.61.52.00
Bâtiment : 
L’équipe Sardes a deux ambitions principales : 
- le développement de modèles de programmation rigoureux et de méthodes appropriées de génie logiciel pour la construction de systèmes répartis efficaces et adaptables ; 
- l’application des concepts, modèles et techniques développés dans le projet pour la mise en œuvre de systèmes auto-administrables.
 
Dans cette perspective globale, les travaux de l’équipe ciblent plusieurs domaines de recherche :
 
- Modèles et infrastructures à composants. La construction de systemes flexibles et adaptables nécessite une technologie à composants réflexive et fondée sur une sémantique formelle. Nos travaux dans cette direction sont centrés autour de Fractal, un modèle à composants hiérarchique, dynamique, avec partage et fondé sur une base mathématique, le Kell-calcul.
 
- Langages de programmation. Pour simplifier le développement de logiciels, nous concevons des langages de programmmation et des outils tels que des systèmes de types pour des problèmes spécifiques. Nos travaux dans ce domaine s’appliquent notamment aux langages de programmation pour assemblages de composants et aux systèmes de types pour la manipulation de messages.
 
- Algorithmique répartie. Nos travaux visent à proposer des modèles de complexité adaptés aux conditions de fonctionnement observées en pratique dans les systèmes répartis et à réviser les abstractions classiques dans ce sens. Nous appliquons actuellement cette démarche à la conception d’algorithmes de diffusion totalement ordonnée, de mémoires partagées réparties et aux systèmes pair à pair de diffusion/abonnement.
 
- Noyaux pour systèmes d’exploitation flexibles. Nous développons des patrons d’architecture, des modèles de programmation et des algorithmes appropriés pour les noyaux de systèmes embarqués tels que les dispositifs multimédia et les objets communicants.
 
- Systèmes autonomes. Les capacités d’auto-administration attendues d’un système informatique englobent la configuration, l’optimisation, la réparation et la protection. Pour la conception de boucles de rétroaction, notre approche se fonde sur une description de la structure du système via un modèle à composants réflexif et dynamique.
 
Mots clés : 

Historique

L’équipe SARDES s’est terminée le 31/12/2012.


Membres non permanents

Nom Prénom Statut Téléphone
JULOU Jonathan Stagiaire
S'abonner à RSS - SARDES