Gaëlle Calvary - Plasticité des Interfaces Homme-Machine : Rétrospective et Perspectives

12:00
Thursday
21
Feb
2013
Organized by: 
VISEO R&D
Speaker: 
Gaëlle Calvary
Teams: 
Detailed information: 

- 21 Février 2013, 12 :00 – 13 :00

- Lieux : VISEO R&D 
Le Pulsar 
4 av du Doyen Louis Weil 
38000 GRENOBLE

- Bio de Gaëlle Calvary, professeur en Informatique à l’Institut polytechnique de Grenoble (Grenoble INP). 
De formation ingénieur en informatique (Ensimag 91), elle a travaillé pendant 8 ans à Thales dans le domaine des radars et des contre-mesures. Elle a ensuite été recrutée comme maître de conférences à l’Université Joseph Fourier. 
(2000-2009) puis est devenue professeur à l’Ensimag, école d’ingénieurs de Grenoble INP. Gaëlle Calvary est directrice adjointe du Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG), où elle effectue ses recherches. Elle est également chargée de mission "Société du numérique" à Grenoble INP. 
Ses travaux portent sur la plasticité des Interfaces Homme-Machine (IHM). Elle est partenaire de projets européen (ITEA2 UsiXML) et nationaux (ANR Syseo, Investissement d’avenir Connexion) pour lesquels elle est coordinateur scientifique pour le LIG. Elle a dirigé 8 thèses et en co-dirige 5 actuellement.

Abstract: 

En intelligence ambiante, l’utilisateur est imaginé comme mobile, évoluant dans un monde dynamique, souvent imprévisible : tout objet du monde physique peut jouer un rôle dans l’interaction ; les services se découvrent dynamiquement et les objectifs de l’utilisateur peuvent émerger opportunément. Dès lors, les spécifications produites en phase amont du processus de développement doivent devenir dynamiques. Le problème devient alors la reconfigurabilité des systèmes interactifs “Métier” et l’ingénierie de systèmes interactifs “Supra” capables de reconfigurer les systèmes “Métier” au gré des variations des spécifications. Mes objectifs sont doubles : il s’agit, d’une part, d’établir une théorie de l’adaptation pour prédire et expliquer les difficultés de l’utilisateur lors d’adaptation du système interactif “Métier” et, d’autre part, d’explorer les paradigmes de programmation logicielle pour le prototypage rapide d’Interfaces Homme- Machine (IHM) douées d’adaptation. Lorsque l’adaptation préserve la valeur attendue par l’utilisateur, l’IHM est dit plastique. L’exposé présentera un bilan des recherches jusqu’ici menées en plasticité des IHM. L’Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) en est une approche phare mais les limites sont nombreuses ouvrant la voie à de nouveaux défis.