Juan Rosso Pirela - Surfaces malléables pour l'interaction mobile et tangible à distance

13:30
Vendredi
14
Déc
2018
Intervenant : 
Juan Rosso Pirela
Équipes : 
Mots clés : 
Information détaillée : 

Jury :

  • Laurence Nigay, professeure, Communauté Université Grenoble Alpes, directrice de thèse
  • Céline Coutrix, chercheuse CNRS, CNRS, co-encadrante
  • Matt Jones, professeur, Swansea University, co-encadrant
  • Nadine Couture, professeure, ESTIA, examinatrice
  • Anke Brock, maître de conférences, ENAC, examinatrice
  • Niels  Henze, professeur, Universität Regensburg, rapporteur
  • Emmanuel  Dubois, professeur, Université Toulouse 3 – Paul Sabatier, rapporteur

 

Résumé : 

Les curseurs font partie des widgets les plus utilisés sur dispositifs mobiles pour l'ajustement de paramètres continus comme la luminosité de l'écran ou le volume sonore. Les curseurs y sont présentés graphiquement, et sont généralement longs et positionnés verticalement ou horizontalement. Cette représentation pose deux problèmes majeurs: d’abord, la représentation graphique demande l’attention visuelle de l’utilisateur. Ensuite, le dispositif mobile étant utilisé par une seule main, l’amplitude de mouvement du pouce sur l’écran est limitée. Cette thèse propose de nouvelles techniques d’interaction sur dispositifs mobiles visant une utilisation des curseurs performante, à une main et sans regarder l’écran. Les techniques proposées reposent sur des curseurs tangibles qui changent de forme, capables de modifier différentes propriétés de conception comme l'orientation, la longueur et l’emplacement sur le dispositif. Les résultats de sept expériences différentes suggèrent que : 1) un curseur tangible conventionnel offre de bonnes performances mais nécessite des changements de prise en main lors de l’acquisition des cibles dans une distance de 70 mm. 2) un curseur tangible émergeant devant ou derrière l’écran offre de bonnes performances et un prise en main stable lors de l’acquisition des cibles dans une distance de 100 mm. 3) un curseur tangible extensible offre de bonnes performances et un prise en main stable lors de l’acquisition des cibles dans une distance de 200 mm. De plus, les expériences réalisées ont permis l'exploration d'une aspect peu étudié des interfaces tangibles qui changent de forme : la manipulation pendant le changement de forme. Les études réalisées montrent comment différentes caractéristiques de conception du changement de forme, comme l'orientation et l'amplitude, peuvent avoir une incidence sur l'interaction.