Mercredi 8 décembre 2021
Contributions au Traitement Automatique des Langues et à un domaine d’application, la Communication Alternative et Augmentée
Résumé : 

Que feriez-vous si vous étiez privé de la parole, peut-être même incapable de faire le moindre geste ? Cette situation peut arriver à tout le monde de manière transitoire (voyage dans un pays, problème de santé) ou de manière permanente (handicap). Elle peut arriver simplement après une opération chirurgicale relativement lourde ou un accident. Dans une moindre mesure, elle peut également arriver si vous êtes dans un pays dont vous ne parlez pas la langue. On vous montrera des images, des pictogrammes pour que vous puissiez faire passer votre message, avoir besoin de quelque chose, chercher son chemin, indiquer un problème de santé. Une telle communication est appelée Communication Alternative et Augmentée (CAA). 

Les recherches présentées ici se situent dans le domaine du Traitement Automatique des Langues et de la Parole (TALP). Elles concernent la représentation, l’acquisition et l’exploitation du sens pour et par la clarification des données langagières. L’exploration de la Communication Alternative et Augmentée a rapidement conduit à se demander comment les recherches menées au GETALP pourraient être bénéfiques à la CAA et, suivant un schéma de pensée classique, comment, en retour le Traitement Automatique des Langues et de la Parole pourrait bénéficier de la CAA. 

Ce document explique comment ces travaux, tout en restant axés sur le sens et sa clarification, sont passés petit à petit de l’écrit aux pictogrammes en intégrant la parole et le regard ; comment ils ont porté sur la désambiguïsation lexicale, les représentations vectorielles pour le TALP, la traduction automatique du texte et de la parole jusqu’à des travaux autour du dialogue. Enfin, il présente les hypothèses et pistes de recherches qui pourront être suivies dans les années qui viennent. 
Mis à jour le 22 novembre 2021